lundi 10 octobre 2016

Marais de Cambrin : on a trouvé le paradis

Dimanche matin, il faisait un temps splendide, un temps comme j'aime : froid mais sec, avec un soleil assez rasant qui réchauffe juste comme il faut et qui diffuse une lumière douce et poétique. 
Après quelques recherches, nous avons choisi d'aller faire une balade au marais de Cambrin. Nous n'y étions jamais allés, alors que c'est juste à côté de chez nous.
Bottes aux pieds, bonnets sur la tête, c'est plein d'enthousiasme que les enfants nous ont accompagnés dans la découverte de ce site naturel assez exceptionnel.
A l'entrée du marais, un panneau explicatif donne quelques éléments sur la faune et la flore, tandis qu'un plan en bois et en relief permet d'appréhender la promenade qui s'annonce.  Moi, les plans en bois, je "surkiffe". Stéphane Plazza dit toujours qu'un achat immobilier se décide dans les 90 premières secondes, eh bien sachez que chez les dames castors, c'est un peu pareil pour les promenades. Devant le plan, j'avais déjà lâché trois "j'adore" (pour le plaisir de faire sourire monsieur Castor, bien sûr). Je ne vous parle pas de la curiosité des castors juniors, persuadés d'avoir sous les yeux une carte au trésor (et ils n'avaient finalement pas tort!). (ne me remerciez pas pour l'allitération en "or")
Attention, synchronisation des pieds, c'est parti pour une petite heure de découverte de la biodiversité locale !
 
Le marais est un endroit très préservé, on s'en rend vite compte. Il n'est pas accessible aux vélos/motos/chiens. Le sentier forestier alterne avec pontons et ponts de bois. Au milieu des arbres et des roselières, on découvre des végétaux très divers. Aubépines, mûres, baies sauvages variées, notamment. L'ambiance sonore est riche, aux chuchotements des frondaisons se mêlent les cris d'oiseaux. Canard, corbeau, pour ceux qu'on a reconnus, mais il va falloir qu'on potasse un peu.
La lumière douce de ce matin d'automne rendait le cadre assez magique, de nombreux arc-en-ciels se sont d'ailleurs invités sur nos clichés, témoins de la féérie de l'instant.
Petite parenthèse, je pense d'ailleurs initier bientôt les enfants à la féérie qui habite nos forêts... Philippe Dorin en est un parfait ambassadeur :

"Les fleurs sont cultivées par les Fées.
Chaque fleur représente la future robe de bal d'une fée.
Cueillir une fleur c'est condamner une Fée à aller toute nue !!"

"Les fraises des bois
ne sont pas des fruits.
Ce sont de petits bourgeons
 qui doivent donner naissance
à une certaine espèce de Fées
très recherchées.
Hélas ! Personne ne le sait,
et personne n'a la patience d'attendre.
Ni le courage de résister.
Et les fraises des bois
finissent toutes par être
mangées avant d'éclore..."

extraits de 20 secrets pour apercevoir les fées 
  
  
A un tiers de la promenade, on aperçoit enfin l'étang, peuplé de canards, grèbes, poules d'eau, et de "fantômes", qui sont tous les arbres morts d'avoir eu les pieds dans l'eau. Le décor offre de magnifiques tapis de verdure déployés sur l'eau et des effets miroir assez splendides !
Et puis, au détour d'un ponton, de petites cabanes permettent de se poser en observateurs d'oiseaux. J'ai regretté de ne pas avoir de téléobjectif ni de jumelles : nombreux canards et hérons étaient au rendez-vous sur les berges opposées. Ce marais doit être un vrai régal pour les passionnés d'ornithologie ! Voilà qui nous a d'ailleurs donné envie de nous y intéresser de plus près !
L'endroit était assez paradisiaque et dépaysant, je dois bien le dire. Quant aux enfants, ils sont conquis. Notre petit castor nous a asséné un "J'aimerais bien qu'on vive ici", dont la douceur et la spontanéité nous ont beaucoup touchés. Tout était dit...
La petite castor, au bonnet de lutin de circonstance dans un décor magique, a effectué l'heure de balade sur ses deux jambes, (presque) sans se plaindre d'être fatiguée, c'est un marqueur assez fiable du plaisir qu'elle a pris à faire cette sortie !
 
Petit focus sur nos butins de promenade.
Ceux-là iront droit dans notre herbier qui prend forme :
Ceux-ci, peu nombreux comme vous le voyez, iront droit dans la poubelle. Nous avons été enchantés de voir comme le site du marais de Cambrin était préservé !

Est-ce que ça vous tenterait une petite carte qui recense les endroits qu'on aime bien dans la région ?

8 commentaires:

  1. Sympa comme idée de balade :)
    Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est à 35/40 min de Lille environ

      Supprimer
  2. Magnifique paysages, effectivement ça doit être dépaysant... Superbes photos

    RépondreSupprimer
  3. C'est génial d'avoir ce bel endroit près de chez vous :o) Et dire que j'avais un site sur les contes de fées et que je ne connais pas le texte que tu cites ! Belle semaine à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille ce joli texte de Philippe Dorin

      Supprimer
  4. C'est super sympa, je le note !
    Cela me fait un peu penser au site ornithologique des 5 tailles, si vous ne connaissez pas, je vous le conseille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas, je vais aller voir !!

      Supprimer