vendredi 7 octobre 2016

Sortie nature au terril de Verquin

 
Il y a ceux qui aiment flâner le long des plages, d'autres qui préfèrent les promenades en forêt ou dans la campagne. Si chez les castors on aime aussi ces balades, notre trip du moment, ce sont...les terrils !

Pour celles et ceux qui ne savent pas encore ce que c'est, ce sont des collines artificielles constituées de roches et pierres souterraines, résidus des anciennes exploitations minières. Bon, c'est vrai que dit comme ça, ça ne fait pas vraiment rêver. Du coup, la première fois que Mme Castor m'a proposé d'aller faire un tour sur un terril, je n'étais pas super emballé, il faut bien l'avouer.
Sauf qu'aujourd'hui, les mines étant fermées depuis de nombreuses années, la nature reprend peu à peu ses droits et les terrils offrent un cadre extrêmement sympathique. Alors oui, dans le Nord nous n'avons pas de montagnes mais grâce aux terrils, on peut quand même s'élever un peu.  Ces lieux atypiques (enfin pas tellement pour nous finalement) sont l'occasion de balades au grand air lors desquelles on peut faire découvrir à nos castors juniors des tas de choses intéressantes.


C'est dans cette optique que nous sommes allés au terril de Verquin dimanche dernier au petit matin. A l'inverse de beaucoup de terrils, celui-ci n'est pas directement visible de la route quand vous vous y rendez. Pour y accéder, il faut prendre un petit sentier bordé d'aubépines et de chênes. Au bout on y trouve un escalier de bois et des chemins de terre qui, lorsqu'on les crapahute, nous conduisent au sommet de cette colline noire. Partout alentours des bosquets d'arbres bordent les flancs du terril. Avec les castors, c'est l'occasion de ramasser des glands ou de regarder les champignons. Ils parviendront même à construire une maison de feuilles pour les trois petits cochons !

     
En haut du terril, une vaste étendue plane nous permet de nous promener tranquillement tout en admirant le paysage. Après quelques explications, les castors juniors sont même capables de reconnaître un tas de crottes de lapin (en soit c'est peu utile mais ça les amuse, et apprendre en s'amusant, c'est l'essentiel non?).
 
En parallèle à cette balade nature, j'avais proposé de prendre un sac afin de ramasser quelques détritus que nous aurions pu voir. En débutant notre escapade, nous pensions ramasser peu de déchets. Et finalement, sans vraiment chercher, nous avons rempli le sac ! (et nous aurions pu malheureusement en ramasser beaucoup plus encore). 
Les questions des castors juniors nous demandant pourquoi les gens jetaient ainsi les bouteilles, cannettes et autres plastiques sont presque restées sans réponse... tout juste pouvions nous leur dire que ces gens ne respectaient pas assez la nature pour aller jusqu'à une poubelle.
Mais le malaise s'est vite envolé quand nous avons constaté l'enthousiasme de nos petits castors à scruter les environs pour chercher le moindre déchet !
  
La leçon principale de cette sortie était là ! C'est dès le plus jeune âge qu'il faut inculquer à nos enfants le respect de la nature pour que ce qui est souvent pour nous un effort ne soit pour eux qu'un réflexe !
C'est à partir de cette simple promenade sur le terril de Verquin que nous avons décidé que chaque sortie serait l'occasion de nettoyer un peu la nature.

Nous sommes conscients que ces gestes ne sont pas grand chose face à l'ampleur de la tâche mais nous sommes également persuadés que c'est par ces petits gestes que nous parviendrons à changer les choses ! 

Les déchets collectés en une heure de promenade (dans le sac vert, il y a juste en plus 2 pots en verre qu'on avait à jeter).

Et pour ceux qui souhaitent y faire une balade, vous trouverez ici la carte et l'entrée du sentier !

2 commentaires:

  1. Génial!! je vais emmener mes filles faire la balade la prochaine fois que nous irons chez les grands parents du Nord!!

    RépondreSupprimer