samedi 29 octobre 2016

La coupe menstruelle : le saut positif irréversible !

Ahh, la coupe menstruelle (ou "cup")... C'est un objet qui m'a valu beaucoup de plaisanteries sur les infusions aux fruits rouges et les vampires, quand j'ai commencé à l'utiliser en 2009 et que c'était encore peu connu en France (je commence à être une dinosaure de la coupe en fait!). Alors je ne vais pas me priver pour faire un peu d'humour non plus, je vous préviens !


Ce petit objet souple en silicone, que mes enfants appellent "tétine" quand ils me voient la stériliser (mouahah) est tout bonnement une protection périodique réutilisable. C'est une "coupe", qui sert donc à recueillir le sang des règles.
Et c'est là en général qu'on perd des lecteurs ou qu'on entend quelques "beurk", parce que dès qu'il s'agit de sécrétions corporelles, ça en dégoûte certains (à croire qu'ils ne font pas caca) (tenez, allez lire l'article "zéro caca" de la Zéro Déchet Family, c'est très drôle).
Pour celles et ceux qui sont encore là, on continue ! Et oui, il va falloir y mettre les doigts.


Ce petit objet qu'est la cup s'introduit donc dans le vagin pendant les règles, et peut être gardé en place jusqu'à 12 heures. Deux fois par jour (ou plus), donc, on la retire, on la vide dans les toilettes ou dans la salle-de-bains, on la rince correctement (à l'eau claire ou avec un savon non irritant), et on la remet. Entre les cycles, on la stérilise (dans une casserole d'eau bouillante ou dans un petit pot d'eau 5' au micro-ondes) et on la range dans un petit sac propre.

On m'a souvent posé la question de la facilité de la manipulation. A vrai dire, c'est un "coup à prendre", il faut plier la cup, il y a d'ailleurs plusieurs façons de l'introduire, à vous de trouver celle qui vous convient. Le principal étant qu'une fois à l'intérieur, elle se déploie et fasse "ventouse" en épousant les parois du vagin.
Pour l'enlever, là aussi, il faut s'entraîner un peu, mais rien de sorcier.
Vous trouverez une mine d'informations pratiques sur le site Easycup à ce sujet.

Quels avantages à utiliser une coupe ?

- on ne génère aucun déchet
- on fait de grosses économies (entre 15 et 30 € pour une coupe que vous gardez une dizaine d'années)
- on la vide beaucoup moins souvent qu'on ne change une protection jetable
- c'est confortable, on ne la sent pas ou très peu, on aurait presque tendance à oublier qu'on a nos règles, d'ailleurs !
- contrairement aux tampons, elle n'assèche pas les muqueuses
- contrairement aux serviettes, ça ne "macère" pas, ce qui est important si vous êtes sujette aux irritations.
- c'est discret (pas de ficelle qui dépasse)
- on peut pratiquer tous les sports avec la cup sans être gênée
- elle permet d'être plus à l'aise avec son anatomie et son intimité dans la mesure où  on "manipule".
- il en existe plusieurs tailles en fonction de votre âge, votre flux... Donc la coupe est adaptée à votre morphologie
Photo : www.easycup.fr

Y a-t-il des inconvénients ?

Après 7 ans d'utilisation, j'ai du mal à en trouver.
Les inconvénients ne sont pas liés à la coupe elle-même. Ce peut être gênant éventuellement quand vous êtes  à l'extérieur et qu'il n'y a pas de lavabo dans les toilettes. Dans ce cas pensez à avoir une bouteille d'eau dans votre sac pour la rincer au dessus de la cuvette.
Et l'avantage de connaître son anatomie via la manipulation peut être un inconvénient si vous n'êtes pas à l'aise avec votre corps.
Sur le plan médical, il y a certes peu d'études encore, mais je trouve cet avis  de gynécologue très clair : la réussite dépend de l'utilisatrice. Avoir une bonne hygiène et ne pas maltraiter son périnée en tirant sur la cup comme une barbare sans enlever l'effet ventouse, sont deux principes de base.

Mon expérience de Madame Castor :

J'ai découvert la cup en farfouillant sur le net vers 22 ans pour trouver des alternatives aux serviettes et tampons jetables qui me causaient des soucis d'irritations. Je suis tombée sur le site de la Fleurcup (coupe de fabrication française) et je me suis dit que je ne prenais pas un gros risque en investissant 20 € dans un objet qui me durerait peut-être dix ans. C'était donc surtout dans un souci de bien être que j'ai testé au départ, mais très vite, les intérêts économique et écologique m'ont sauté aux yeux !

Au début, je stressais un peu pour la manipulation. J'étais plus jeune et pas forcément tout à fait à l'aise avec cette partie de mon anatomie. J'ai un peu tâtonné pour bien la positionner au début, je mettais 10 minutes pour la retirer, mais au bout d"un ou deux cycles, j'avais le coup de main et c'était rôdé !

Aujourd'hui, je ne pourrais pas revenir en arrière. Je ne comprends même pas que ce ne soit pas plus connu (enfin si je comprends, c'est une histoire de sous sans doute et Always, Nana, Tampax ont des budgets publicitaires qui leur assurent de beaux jours). Le premier avantage, pour moi, c'est le CONFORT ! C'est simple, j'ai l'impression de ne plus avoir mes règles tellement la cup se fait oublier. Il m'arrive d'aller me coucher et de pester car je dois me relever, j'ai oublié de vider ma cup. Je ne dirais pas que la coupe menstruelle LIBERE la femme, mais franchement, je n'en suis pas loin !

Alors je ne peux qu'encourager très chaleureusement les filles qui ont envie de tester : je compte déjà quelques personnes convaincues dans mon entourage, et les témoignages de femmes qui n'adhèrent pas sont somme toute très rares ! Il ne vous reste plus qu'à choisir la vôtre (il existe de nombreux avis et tests sur le net).

Zéro déchet, côté pratique indéniable, confort, économie : que demander de plus ?

4 commentaires:

  1. J'ai été vite conquise par cette petite coupe. Les premiers temps comme tu le dis un peu galère mais franchement on s'y habitue vite et maintenant je ne reviendrais pas en arrière.
    Chez Auchan maintenant on en trouve mais franchement pas de communication. C'est en me rendant dans le rayon (les mouchoirs sont en face) que je les ai découvertes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu qu'on en trouvait désormais en supermarché, c'est un pas, c'est que ça se démocratise !!!

      Supprimer
  2. Toujours adepte depuis que tu me l'as faite découvrir il y à 5 ans. J'ai converti beaucoup de mes copines d'ailleurs ! Ca commence à s'étendre doucement, et surtout une fois adoptée, pas de retour en arrière envisagé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que tu aies toi aussi propagé cette "petite révolution" !!

      Supprimer