dimanche 9 octobre 2016

La lessive maison

Ahhh, le dimanche... 
Le dimanche, ici, c'est souvent le jour des machines, du repassage... le jour où Madame Castor est lavandière. C'est finalement le jour idéal pour parler de notre lessive maison !
La lessive maison et nous, c'est un peu une histoire de "je t'aime, moi non plus". J'avais déjà testé il y a cinq ou six ans, mais je ne suis pas sûre que j'avais les bons dosages, et je bourrais trop la machine, ça lavait mal. J'attendais aussi une efficacité digne des Ariel, Skip, Dash, Persil etc. Bref, j'avais laissé tomber.

Pourtant, j'y suis revenue. Par conviction, par envie de préserver la peau de mes enfants et de ne pas polluer l'eau. Par économie aussi. Seulement avec la lessive maison, il faut réapprendre la lenteur et l'anticipation pour que ça fonctionne : la préparer, d'abord, puis penser à laisser tremper les vêtements très tachés, frotter les cols de chemises au savon de Marseille, ne pas trop charger la machine... Comme beaucoup de choses, c'est une question d'habitudes. Aujourd'hui, l'habitude est prise et je ne reviendrai pas en arrière.

Des recettes de lessive maison, vous en trouverez des tas sur le net. Nous, on fait assez simple.
Il vous faut :
  •  40 g de savon de Marseille (râpé à l'économe ou en paillettes, et si possible sans glycérine, c'est mieux)
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium
  • 1 litre d'eau bouillante
  • 1 bidon ou une bouteille vide d'un peu plus d'1,5L ou plus


Je place le savon et le bicarbonate au fond de la bouteille pendant que l'eau chauffe. Ensuite j'ajoute l'eau, je secoue et j'attends que ça refroidisse. Et c'est tout. Le mélange se solidifie (enfin, se gélifie plutôt), il faut donc secouer avant de verser.

Pour les ingrédients, je vous conseille la marque "la droguerie écologique" : des ingrédients de base pas trafiqués, des emballages en papier kraft.

Comme je suis la reine des flops, vous noterez que j'ai eu la charmante idée de stocker ma lessive dans des bouteilles en verre ( "elle est mignooooone"). Or, si le mélange se solidifie, impossible de le verser... (du coup le bidon de plastique souple est plus pratique, même si moins durable...). Je n'ai pas baissé les bras : à l'aide d'une grande cuillère je mélange et je peux ainsi désolidariser le bloc de lessive (donc je garde mes bouteilles en verre! et toc !).

Côté utilisation, je place l'équivalent d'un petit verre de lessive directement sur le linge, dans le tambour. 

Ce qu'il faut savoir...

- Ne vous attendez pas à une efficacité parfaite à 100%, il y a parfois des vêtements très tâchés qu'il faut relaver, oui, ça arrive.
- Par ailleurs, la lessive n'a pas d'odeur. Vous pouvez ajouter des huiles essentielles pour la parfumer mais ça ne sentira pas autant que les lessives du commerce.
- La lessive est épaisse, ne la placez pas dans le bac à poudre ou à lessive liquide de la machine, il pourrait se boucher et empêcher l'eau de couler dans le tambour (je parle en connaissance de cause, les 10 litres d'eau répandus dans ma cuisine un samedi après-midi m'ont vaccinée).
- En guise d'adoucissant, ajoutez simplement du vinaigre blanc dans le bac prévu à cet effet. Il décrassera la machine par la même occasion !

5 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimer ton article moi ça fait des année que je fais ma lessive et c'est vraiment une bonne alternative.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !Je pense que nous sommes de plus en plus nombreux à avoir passé le cap ! Et c'est cool, ça !

      Supprimer
  2. Top, je découvre ça et je vais essayer !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai gardé mes vieux bidons de lessive, c'est moins joli, mais ça marche aussi : D

    RépondreSupprimer
  4. Ca c'est mon prochain objectif, la lessive maison. Je finis mes tablettes du supermarché (pas écolo mais je les ai payé alors je préfère les finir plutot que de les jeter).

    RépondreSupprimer