mercredi 11 janvier 2017

Faire des yaourts maison


Depuis la création du blog, nous voulions consacrer un article aux yaourts maison. Et pour cause : ce fut notre premier pas "revendiqué" dans la démarche zéro déchet, en septembre 2015. 
L'article a tardé à venir pour la simple raison que je fais les yaourts le soir, souvent vers 20 h, et qu'il fait donc noir à cette heure en cette saison : impossible de prendre des photos potables. On a dérogé à la règle aujourd'hui et réalisé les yaourts en après-midi (pour pouvoir enfin pondre l'article!).

Faire ses yaourts, c'est un geste qu'on imagine compliqué, au premier abord. La bonne nouvelle, c'est qu'en réalité, c'est simplissime : même un enfant de 6 ans peut le faire ! On s'imagine aussi qu'acquérir une yaourtière, c'est cher. Même s'il est vrai que des marques connues en proposent des multi-fonctions à plus de 100 €, on peut aussi en trouver à partir d'une quinzaine d'euros. (On vous le concède, ce ne doit pas être la panacée en terme d'obsolescence et de made in china. RDV en fin d'article pour savoir comment faire des yaourts sans yaourtière.)

Chez les castors, on possède une yaourtière toute simple et "milieu de gamme" (une quarantaine d'euros). En général, les machines sont livrées avec 8 pots et leur couvercles. Des pots supplémentaires standards peuvent être achetés en complément. 
Ici, on a arrêté d'utiliser les pots d'origine qui étaient trop grands pour les enfants, et on utilise à la place des pots de yaourts de récup type La Laitière. Tuyau : on a trouvé des yaourts natures avec couvercles en plastique souple réutilisables chez Grand Frais, ils sont très pratiques (les autres yaourts en pots de verre ont seulement des opercules). Par conséquent, les pots étant plus petits, on en met 9 dans la machine au lieu de 8 !

Pour faire ses yaourts, il faut :

- un litre de lait entier
- un yaourt nature ou un sachet de ferments (se trouve au rayon pâtisserie en supermarché, du côté des levures)
(- du sucre / miel ou sirop d'agave si vous souhaitez les sucrer dès le départ)

Dans un cul de poule ou un récipient avec un bec verseur, fouettez le lait (à température ambiante) avec le yaourt (ou les ferments). Sucrez si vous le souhaitez. Versez la préparation dans des pots bien propres (la stérilisation n'est pas obligatoire). Placez les yaourts dans la yaourtière, sans les couvercles, pour une durée de  8 à 12h selon la texture que vous préférez. (Ici on ne les aime pas trop liquides, on met 12h). Placez ensuite au frigo au moins 2 heures avant de déguster.



Bon à savoir :
- n'utilisez pas de lait demi-écrémé, les yaourts seront trop liquides et gluants,
- si vous utilisez du lait de la ferme (lait cru), vous devez d'abord le faire bouillir et attendre qu'il refroidisse pour le mélanger aux ferments,
- utilisez de préférence du lait à température ambiante,
- pour parfumer vos yaourts, vous pouvez utiliser de la confiture ou des sirops en bouteille par exemple, ou même des arômes, de la fleur d'oranger, etc. Déposez-en un fond dans les pots avant d'y verser la préparation,
- si vous voulez ajouter des fruits avant la mise en yaourtière, vous devez les cuire,
- si la texture est trop liquide à votre goût, la fois suivante vous pouvez ajouter 2 cuillères à soupe de lait en poudre à la préparation avant de la répartir dans les pots,
- les yaourts au chocolat (mélanger du lait avec du chocolat en poudre par exemple) sont peu concluants car assez acides. En revanche on a testé de mélanger la préparation avec du Ricoré, ce n'est pas mauvais !
- les yaourts maison se conservent une semaine (mais nombreuses sont les familles où la durée de vie de 8 yaourts dans le frigo est bien plus courte je crois...!)
- on peut utiliser un yaourt de la fournée précédente pour la préparation (quelques fois seulement car à force, les ferments ne sont plus très actifs)
- on n'a pas testé mais il est a priori possible de faire des yaourts à partir de laits végétaux.

Idée : les yaourts à boire
Certaines yaourtières haut de gamme proposent des programmes pour réaliser des yaourts à boire, avec des bouteilles spéciales. 
A notre sens, c'est inutile d'investir là-dedans. Il suffit de mettre vos yaourts moins longtemps dans la yaourtière (8h maxi) et d'avoir des contenants appropriés. Ici, on a récupéré des mini bouteilles en verre de jus de fruits pour bébé blédina. Les enfants adorent ! En plus il faut secouer les yaourts avant de les ouvrir pour qu'ils soient bien fluides, c'est super amusant :) On les parfume souvent au sirop de fraise (et pas n'importe lequel, celui qu'on achète via La Ruche qui dit oui), yop n'a qu'à bien se tenir, car c'est délicieux.

Ce qu'on aime chez les castors :

- On fait souvent des fournées de yaourts nature sans se prendre le chou car ici, lors du dessert, chacun y va de sa petite préférence pour la saveur ! Cassonade pour les uns, miel pour les autres, ou même confiture de châtaigne... On suit les envies du moment ! (Même si les yaourts sont surtout pour les enfants)

- Les yaourts maison sont moins acides que les yaourts nature du commerce. De plus on ne remplit plus les poubelles de pots en plastique (imaginez un peu les poubelles d'une famille de 6 personnes par exemple! )

- Nos yaourts sont certifiés sans cochonneries dedans : que du simple, que du bon !

- Il paraît qu'on peut faire des yaourts sans yaourtière ! Nous n'avons pas encore testé, mais certaines personnes les font avec une cocotte minute, avec leur four, etc ! N'hésitez pas à commenter si vous avez déjà testé !!

Nos réserves quant aux yaourts en général :

- Ne l'oublions pas, l'être humain n'est pas franchement fait pour se nourrir de produits laitiers au-delà de la petite-enfance. Le lactose est souvent mal digéré par les adultes.

- La production laitière et la fabrication des yaourts du commerce sont très énergivores, réduire leur achat, c'est aussi réduire notre impact sur l'environnement.



Les yaourts maison : vous pratiquez ? Vous êtes convertis ?

6 commentaires:

  1. C'est mon prochain geste dans mes objectifs pour 2017 !
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Si tu testes les yaourts au four ou en cocotte, on veut bien en savoir plus ;)

      Supprimer
  2. Quel plaisir de faire ses yaourts maison !
    C'est aussi un des premiers gestes que j'ai réalisé lors de la transition ZD.
    J'ai choisi d'investir dans le modèle haut de gamme qui fait également des crèmes dessert (les crèmes aux oeufs, c'est délicieux). En plus ce modèle est made in France :-D

    Avant la transition mes enfants étaient habitués à avoir un choix très très varié dans le frigo : yaourts nature, yaourts aux fruits, petits suisses nature ou aux fruits, crèmes desserts, flans, etc. Désormais ils ont le choix entre yaourt à boire sucré ou à la fraise (avec du sirop de fraise acheté en vrac chez day by day), yaourts nature et crèmes aux oeufs et franchement ils ne sont pas mécontents. Ils prennent même beaucoup de plaisir à manger des yaourts avec de la cassonnade :-)
    Vive les yaourts maison!

    RépondreSupprimer
  3. C'est dans mes résolutions 2017 ! Il ne me manque plus que la yaourtière :D

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais pensé faire mes yaourts moi-même. il faut dire que nous achetons nos yaourts directement à un fermier qui les produit lui-même avec le lait de ses propres vaches. Et puis, nous n'avons qu'un seul mangeur de yaourts à la maison. J'aime bien votre blog , c'est plein d'idées!

    RépondreSupprimer
  5. Nous aussi c'est yaourts maison dans le frigo ! Mais notre recette parait plus compliquée : je vais tester la votre ;)
    Nous trouvons aussi dans notre biocoop des yaourts (350g il me semble) vendus dans des pots en verre consignés : la grande classe ! Et ils sont super bon ! Idéal pour varier les plaisirs de nos 2 enfants - et du papa ;)

    RépondreSupprimer