dimanche 8 janvier 2017

Autopsie de notre poubelle #1

La première semaine de janvier s'achève, c'est le moment parfait pour commencer un nouveau défi que nous pourrons poursuivre toute l'année.
Rien de tel que les chiffres pour évaluer des progrès, nous avons donc commencé la pesée de nos poubelles. Plus particulièrement la poubelle noire, qui est notre "bête noire" (justement) dans la démarche zéro déchet.

L'avantage de commencer cela juste après les fêtes de fin d'année, c'est qu'on progressera forcément. Cette première poubelle noire fut en effet une vraie "poubelle de la honte" !!! (Là on a envie de se promener avec une cloche en criant "Shame", c'est clair - humour! Et référence à une pub récente pour sodastream).

Nous avons deux ramassages d'ordures ménagères par semaine (le lundi et le jeudi), un pour les recyclables (papier/carton/plastique dur) et un pour le verre. (A partir de mars, ça change, mais on en parlera en temps voulu).
Le jeudi précédent nous n'avions toutefois pas sorti la poubelle noire qui n'était pas très chargée. La poubelle du premier lundi de janvier (poubelle d'une grosse semaine donc) pesait 5,2 kg. Gloups. Le GROS carnage.
Or, si les chiffres permettent le constat, il faut bien aller au-delà pour comprendre comment progresser.
Nous avons donc "autopsié" la poubelle pour évaluer ce qui nous avait vraiment plombés.


Dans notre première poubelle noire, il y avait :
- du plastique. BEAUCOUP de plastique : du papier cadeau plastifié (cadeaux reçus), des emballages de biscuits apéro (ou le carnage des vacances de Noël où on a l'impression de se nourrir d'apéros),  des emballages de viande (on l'achète sous vide via la ruche qui dit oui), de chocolats/pâtisseries (cadeaux), emballages de bûches glacées (shame...), de pains industriels à toasts (re-shame...).
- quelques déchets de viande (os de pintade, etc).
- beaucoup de déchets de fruits de mer, suite au réveillon du 31 (que nous n'avons pas jetés au compost de peur que ça n'attire trop de bêtes et chats).
- du polystyrène : l'emballage d'une bûche glacée et l'immense barque dans laquelle étaient disposés les fruits de mer du poissonnier.
- 3 verres cassés (a priori on ne doit pas les mettre au recyclage), dûs à ma grande maladresse et au chahut d'un tonton avec ses neveux ^_^.

Le poubelle du jeudi quant à elle pesait 1,2 kg. Trop lourde à notre goût encore. Son contenu :
- un verre cassé (qui pesait 200 g...) ((Oui on va bientôt pouvoir nous offrir de la vaisselle à ce rythme là))
- des enveloppes bulles qui emballaient des colis reçus
- du plastique, encore : séparations à l'intérieur des boîtes de chocolat, boîte de lardons, blisters, pots de crème fraîche, boîtes de tapenades/houmous (on a bien craqué sur la nourriture industrielle pour les apéros des vacances, et à notre décharge le Carrefour City près de notre lieu de vacances n'a pas aidé et on n'avait pas anticipé le vrac).
- quelques denrées périmées qu'on ne pouvait pas mettre au compost. Du gaspillage dont on n'est pas super fiers. Je peux vous dire que le "redressage" de barre va être drastique ce mois-ci !

Total de nos poubelles noires cette semaine : 6,4 kg. Triple oups.

Une chose est certaine, la bête noire de nos ordures, c'est le plastique. Pour le réduire dans nos poubelles, il n'y a pas 36 solutions : lui trouver des alternatives recyclables ou réutilisables, et donc fuir tant que faire se peu la nourriture industrielle qui est sur-emballée. 

En terme de recyclables, nous en étions cette semaine à :
-     6,5 kg de verre (recyclable à 100%)
-    2,3 kg de recyclables : papier/carton/plastique dur (mais là encore nous ne l'avions pas sortie la semaine précédente)

Nous ne pèserons pas notre seau à compost car nous restons constants en terme de volume : un seau par semaine. Et il contient des déchets qui finalement ne "comptent pas" puisqu'ils retournent à la terre.

Les semaines qui arrivent devraient voir nos poubelles diminuer car nous reprenons un rythme de vie "normal", hors fêtes de fin d'année, donc beaucoup plus raisonnable et raisonné ! C'est le retour des yaourts et brioches maison, des courses en vrac...

Si vous vous demandez où nous en sommes par rapport à la moyenne française, voici quelques chiffres clés de l'ADEME. 
On estime qu'un habitant produit en France 354 kg de déchets (hors déchets verts) par an. Pour une famille de 4 personnes, cela correspond à 1416 kg par an, soit 27,2 kg par semaine. C'est évidemment une moyenne ! 
Il faut penser aussi que le verre pèse très lourd, or il vaut mieux jeter 3 kg de verre au recyclage (le recyclage du verre est infini) que 3 kg de plastique à la décharge ou à l'incinérateur... Chiffres à prendre avec précaution, donc.

Avez-vous déjà pesé vos poubelles pour vous situer par rapport à ces chiffres ?

De notre côté, on vous dit "à la semaine prochaine" pour un nouveau bilan (qu'on espère quand même beaucoup plus léger) !!

9 commentaires:

  1. Merci pour ce partage, je viens de faire la meme chose, mais ce n'est pas tres parlant. J'ai noté la date, le poids du sac de 30l, et je pèserais séparément verre, poubelle grise (sac noir) et poubelle jaine (recyclage plastique carton etc..). . Bref on en est a peu pres au meme niveau et ca c'est vachement rassurant ! On surveille donc....j'ai commencé depuis peu les commandes a la ruche qui dit oui, est ce que vous avez tenter de negocier moins d'emballages ??? Parce que j'adore certains produits comme les yaourts par exemple, la creme crue...mais tout est en pot!😕

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la Ruche, j'ai déjà discuté de la question des pots en plastique. Il s'avère que passer aux pots en verre représente un coût pour les petits fermiers et que s'ils ne sont pas sûrs que les clients rendent les pots, cela peut vite les mettre dans le rouge. Ce que je conçois tout à fait. Ensuite, dans la mesure où ils apportent les commandes et où l'on ne se rend pas directement sur le lieu de production, c'est compliqué de venir avec sa propre bouteille ou son propre pot pour la crème et le lait. Alors parfois, tant pis, on achète des yaourts dans des pots en plastique quand même, mais en réalité, on fait beaucoup plus souvent les nôtres nous-mêmes et on achète plutôt les crèmes au café/chocolat/caramel, dans les pots en verre.

      Supprimer
    2. D'accord merci. Je pensais leur proposer de leur laisser mon contenant pour 15j plus tard, mais je comprendrais que ce soit trop compliqué effectivement. (Pour les yaourts je cherche une multidelice depuis quelques temps, n'étant pas tout a fait satisfaite de ma petite yaourtière, pas encore trouvé ce que je veux...ca va venir lol)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore osé peser la poubelle ... Chez nous il y a des + et des - ... Coté + , ici on recycle tous les pots plastiques , les sachets , blisters etc ... (enfin c'est ce qu'on nous dit , il faudrait qu'on aille visiter la déchèterie) , donc ça fait ça de moins dans la poubelle noire. Par contre petit patapon a encore des couches jetables (ok ... shame) et ça, ça pese un âne mort ... Pour la reference pub je ne l'avais pas du coup je suis allée voir sur youtube ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou, notre région doit être en retard en terme de recyclage car nous sommes très limités pour la poubelle "jaune" !
      Eh oui, les couches, sacré problèmes, on en est quasi sortis mais pendant 2 ans, avec des loulous qui ont 20 mois d'écart, on sortait 50 L de poubelle exclusivement composée de couches par semaine !

      Supprimer
  3. Merci pour cette autopsie !
    Ici, nous avons des poubelles à puce, qui sont donc pesées au moment de l'enlèvement. Je peux consulter tout cela sur internet et je pense que je vais m'y mettre en 2017 parce que je n'ai pas de balance à la maison. Autant en profiter :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça c'est génial ! ça peut permettre de faire un vrai "suivi" !

      Supprimer
  4. Emiliekisslajoue9 janvier 2017 à 11:26

    Dans ma ville, la poubelle de tri est beaucoup plus accueillante ! Depuis quelques années, le polystérène, les emballages de yaourt et autres plastiques sont recyclés. Après, il est vrai que le recyclage ce n'est pas la panacée mais chez moi à Clermont-Fd ta poubelle noire serait beaucoup plus légère ! Bon courage dans votre combat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces infos ! Bon, je vais devoir devenir auvergnate... ! ;)

      Supprimer