samedi 18 février 2017

Recette anti-gaspi : le "Pain de chien"


Le "Pain d'chien" comme on dit dans le nord, plus communément appelé "pudding" est une recette INCONTOURNABLE chez la famille castor !

Recette anti-gaspillage par excellence puisqu'elle permet d'utiliser le pain rassi, elle est adorée sous notre toit, aussi bien des enfants que des adultes, et déclinable à l'infini !
Sucré, salé, tout est possible ! Au petit-déjeuner ou au goûter pour le premier, à l'apéro ou en plat du soir avec une petite salade pour le second, je connais deux qui s'en nourriraient bien exclusivement... (et ce ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez!)

Ici, le pudding, on le fait au pifomètre (j'entends Monsieur Castor grogner : paraîtrait que la mère Castor ferait toute sa cuisine au pifomètre, je ne vois ab-so-lu-ment pas de quoi il parle...). Mais comme vous êtes sympas, on va essayer de formaliser un peu tout cela !


Pour faire un pudding, il vous faut :
- environ 200g de pain rassi
- à 50 cl de lait
- 3 oeufs
- 80 g de sucre si c'est un pudding sucré (ici on lui préfère la cassonade ou le rapadura)
- sel et poivre si c'est un pudding salé
- de la garniture au choix

Préchauffez le four à 170°C.
Faites tremper vos tartines de pain rassi découpées en morceaux dans le lait froid, pendant une dizaine de minutes. Une fois le pain bien imbibé, écrasez bien à la fourchette. Ajoutez les œufs battus, mélangez. Si c'est un pudding sucré, ajoutez le sucre, sinon, salez et poivrez.
Ajoutez la garniture, mélangez. Versez la préparation dans un moule à manqué ou une tourtière beurrée.
Enfournez 40 minutes à 170°C.

Quelques idées de garnitures sucrées :
- raisins secs (et une lichette de rhum)
- fruits confits
- cranberries séchées / amandes
- pommes et/ou poires et cannelle
- poire, miel et amandes effilées
...

Quelques idées de garnitures salées :
- lardons / emmental
- jambon / bleu d'Auvergne
- chorizo / reblochon
- jambon, tomates séchées, chèvre
- lardons / olives
...

Voici le pudding salé que nous avons préparé cette semaine avec des restes de lardons, de vache qui rit et de bleu. Vous ne rêvez pas : à peine sorti du four qu'il s'était déjà fait croquer un coin par Monsieur Castor !

1 commentaire:

  1. Nous l'avons pratiquée de tous temps en recette sucrée, mais en salé c'est original et déclinable à l'infini, c'est vrai. Je propose volaille-poivron-curry. (Mais je n'ai pas testé...)

    RépondreSupprimer