vendredi 9 décembre 2016

Fabriquer son déodorant solide

On sait aujourd'hui que les déodorants du commerce sont pour la plupart bourrés de cochonneries, et que les sels d'aluminium qu'ils peuvent contenir sont dangereux pour la santé. De plus, ils sont conditionnés soit en sprays, soit dans des sticks en plastique : deux options génératrices de déchets à impact négatif sur l'environnement.

Pour passer au naturel et au zéro déchet, il existe plusieurs solutions :

- la pierre d'alun.  Attention, il en existe trois sortes (naturelle, reconstituée ou synthétique), et les scientifiques, même s'ils ne sont pas alarmistes, ne sont pas encore certains qu'elle soit inoffensive. Cet article est assez explicite.

- le bicarbonate de sodium, frotté sur des aisselles encore humides après votre toilette. Ici, Madame Castor a testé et a arrêté pour cause de grosses irritations. Mais l'effet anti-odeur est concluant et peut convenir si vous ne vous épilez pas les aisselles.

- les déodorants solides et naturels trouvés dans le commerce. On pense à Lamazuna ou Pachamamaï. Nous avons testé celui de la seconde marque : Monsieur Castor est plutôt convaincu, Madame Castor un peu moins (le test en situation de stress/effort a été moyennement concluant). Le prix est assez élevé : 10 à 12 euros le "galet" de déo qu'on frotte sur les aisselles.

- le déodorant (solide) maison. Et c'est l'objet de cet article!


Après quelques recherches, nous avons choisi de réaliser un déodorant sous forme de petit galet (madeleine en l'occurrence, merci les moules à pâtisserie en silicone!), qui s'utilise comme un stick à frotter sous les aisselles. Les ingrédients sont naturels et nous les avions déjà dans nos placards.
Avec les mêmes ingrédients mais en changeant les dosages (de cire notamment), vous pouvez obtenir plutôt une crème à étaler. C'est selon votre préférence.

Ingrédients pour 2 à 3 galets (suivant la taille de vos moules) :
-  2 cuillères à soupe d'huile de coco (elle a une consistance solide sous 25°C)
-  3 cuillères à soupe de fécule de maïs (Maïzena)
-  3 cuillères à soupe de cire d'abeille en pépites
- 1 cuillère à soupe de bicarbonate de sodium
- 5 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa (facultatif).

Nous n'avions pas cette huile essentielle et n'en avons donc pas mis. Par ailleurs, nous essayons de ne pas abuser de ces ingrédients car les huiles essentielles peuvent être dangereuses si elles sont mal dosées, ce ne sont pas des produits anodins, donc pour un contact direct avec la peau, nous évitons, la plupart du temps.

Au bain-marie, dans un petit récipient, faites fondre l'huile de coco et la cire d'abeille. Ajoutez ensuite en fouettant la fécule et le bicarbonate. Mélangez jusqu'à obtention d'un liquide homogène. Répartissez ensuite dans des moules en silicones (pour une utilisation en galet) ou un petit pot en verre (pour une crème à chauffer dans la main avant d'étaler).
Si vous utilisez des moules, attendez que le galet refroidisse avant de démouler.

Et voilà ! Votre déodorant est prêt !


Après une bonne semaine d'utilisation quotidienne, nous sommes très satisfaits. Il faut toutefois l'appliquer assez généreusement pour une efficacité optimale.

Nous nous demandons aussi s'il ne va pas falloir conditionner le mélange dans des pots l'été, car le galet fond bien dans le creux de la main et le phénomène risque de s'accentuer aux beaux jours (on a l'impression que c'est du chocolat blanc en terme de texture!).

Affaire à suivre donc !

EDIT du 10 mars 2017 :
Le fait que le déo soit sans contenant le rend plus ou moins mou en fonction de la température, ce n'est pas forcément pratique si on veut le transporter l'été, et il peut au contraire être un peu trop solide l'hiver. Nous allons donc tester une version baume.
Côté efficacité, Monsieur Castor est convaincu ++++. Madame Castor se le réserve pour les journées sans risques de gros coup de stress... :) 
NB : l'huile essentielle de Palmarosa apporte une réelle efficacité au déodorant. Elle est donc à mélanger avec l'huile de coco lors de la préparation.

Avez-vous déjà testé les déodorants solides ou les astuces de grand-mère ? Qu'en pensez-vous ?


4 commentaires:

  1. J'utilise une recette avec les mêmes ingrédients mais en proportions différentes, et il est plutôt sous forme de baume, testée et approuvée ! La recette est dispo sur ce blog http://www.letiroirauxessences.com/single-post/2016/04/19/Je-fais-mon-d%C3%A9odorant-baumecr%C3%A8me-naturel

    Pour le conditionnement, je le mets en petits pots genre mini pot de confiture

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore testé mais je compte réaliser bientôt (quand mon déo solide du commerce sera terminé) du déo en baume... Bon week end

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour cette recette facile !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour merci pour ce partage. Pour ma part j utilise simplement l huile de coco comme un baume sans rien d autre avec ou alors parfois avetc l he palmarosa qui est deja a elle seule aussi un exellent produit anti odeurs chmout-chmout! et c est vraiment efficace même en cas de transpiration abondante.

    RépondreSupprimer