dimanche 18 décembre 2016

Couture & zéro déchet


Depuis que nous nous sommes lancés dans le zéro déchet, nous utilisons beaucoup d'alternatives lavables au quotidien pour remplacer les emballages et papiers/cotons jetables.

Avoir une machine à coudre et une Madame Castor qui touche un peu en couture est un avantage dans la démarche. En effet, si l'on trouve aujourd'hui facilement des lingettes lavables et sacs en tissu dans le commerce, il y a un petit investissement de départ à faire. Pour les couturières, il est assez rapide de détourner une chute de tissu en sac à vrac et le coût est forcément moindre quand on le fait soi-même !
La couture zéro déchet toutefois n'est pas bien compliquée car dans la plupart des cas, on coud en ligne droite, des carrés ou des rectangles, on fait des ourlets, ce peut même être un très chouette projet pour se lancer !
Chez les castors, on a cousu pas mal de sacs en tissus de tailles différentes, qui nous servent pour : 
- les achats d'épicerie en vrac (pâtes, riz, sucre, pépites de chocolat, fruits secs...)
- les achats à la boulangerie (pain, briochettes ...)
Nous avons également réalisé sur le même principe des petits étuis de voyage pour brosse à dent.

Pour la fermeture des sacs, plusieurs options s'offrent à vous : coudre une coulisse pour laisser passer un lien coulissant, coudre un ruban qu'il suffira de nouer ou encore prendre un petit morceau d'élastique plié en deux dans une couture latérale du sac (c'est une idée que j'ai eue alors que je n'avais rien sous la main pour faire un cordon, et le système est testé et validé!).

Pour remplacer les cotons, lingettes lavables et débarbouillettes sont également faciles à réaliser. 
On découpe un carré de tissu éponge ou polaire pour un carré de tissu type coton imprimé (parce que c'est plus joli, mais on peut aussi faire deux faces en éponge ou polaire). On les coud endroit contre endroit en laissant une petite ouverture pour retourner l'ouvrage, et on finit avec une petite couture discrète pour fermer cette ouverture.

L'avantage, c'est qu'on peut les faire à la taille que l'on souhaite. C'est aussi une très bonne idée cadeau, à glisser das un petit pochon assorti ou dans un joli pot qui sera du plus bel effet dans la salle-de-bains !
On peut tout à fait envisager de coudre des jolis mouchoirs dans un tissu en coton, si on ne veut pas acheter des mouchoirs en tissu dans le commerce (je le concède, ils font souvent un peu "papy").

Chez les castors, hormis le tissu en éponge, tous les autres tissus qui ont servi à la réalisation de ces alternatives lavables sont des chutes ou des coupons qu'on nous a donnés. Le zéro déchet, c'est aussi cet esprit récup !

Nos petits conseils :
- pour les cotons lavables, privilégiez l'éponge de bambou ou la polaire (moins écolo en revanche), qui seront beaucoup plus douces que l'éponge classique.
- pour les sacs à vrac, ne choisissez pas des tissus trop lourds, si vous ne voulez pas embêter les commerçants à déduire le poids de votre sac lors de vos achats (les nôtres font environ 10 à 15g selon le modèle).
- pour rester dans l'esprit du zéro déchet, récupérez des tissus au lieu d'en acheter juste pour cette occasion. Le dos d'une vieille chemise est assez large pour disposer du tissu nécessaire pour coudre un sac à vrac, par exemple !
- si vous voulez acheter du tissu, sachez qu'il existe de plus en plus de boutiques de tissus bios dont certains sont certifiés pour le contact alimentaire.

Où trouver des idées et des tutoriels pour se lancer ?
Nous avons repéré quelques liens utiles chez :
- Echos Verts (10 tutos couture)
- Famille en Transition (tuto de lingettes démaquillantes)
- Famille en Transition (sac à vrac)
- La chouette bricole (sac à vrac)
- Cocorely (sac à pain)
Et bien d'autres idées encore punaisées sur le Pinterest de Mme Castor.

Si on ne sait pas coudre, où acheter des alternatives lavables ?
Il y a bien sûr Les Tendances d'Emma qui est l'une des premières marques à avoir lancé les lingettes réutilisables.
Sinon, du côté des petits créateurs, on aime :
- Les petites Fivoises (du fait main à Lille)
- Mamie Colette (Sacs à vrac - rien à voir avec notre mamie Colette à nous, mais on a accroché sur le nom, du coup)
Liste non exhaustive... 

Et la bonne idée si vous êtes abonnées à des box type little box, tiniloo, etc, c'est que vous pouvez aussi détourner leurs petits sacs en tissu pour vos achats en vrac !

Alors, prêts à vous lancer ?

7 commentaires:

  1. J ai une très très grande chute de tissus orange avec des imprimés animaux pour enfant. Je n utiliserai jamais tout. Je veux bien partager si tu veux ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta proposition, Pauline, mais je crois que ça va aller, j'ai un placard rempli de coupons et chutes en fait ;)

      Supprimer
  2. Merci Mr et Mme castor pour le clin d'oeil sur mes sacs à vrac !

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue que j'ai eu la flemme de coudre pour faire mes cotons (achetés chez Les tendances d'Emma) alors que la maman d'une copine lui en a fait de très très beaux ! Par contre pour les sacs à vrac, je vais vivement me motiver parce qu'à force de réutiliser les sacs en papier ils craquent et les prix sont encore très élevés si on les achète. On va bientôt changer notre linge de lit troué, ça sera l'occasion de tester ces tutos ;)

    Pour les marques, vous pouvez rajouter Kufu qui vend mouchoirs (qui font pas papy ;)), sacs à vracs/à baguettes, papier cadeau etc. le tout issus de chutes de tissus. Les matières sont belles et chaque pièce est presque unique ! J'adore :)

    Julie de Écolorée.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ô merci pour l'info, on va aller voir ça de ce pas !

      Supprimer