dimanche 5 mars 2017

Réunir ses voisins autour de la Transition

Nous vous l'expliquions dans le dernier article, nous sommes arrivés à une étape dans la transition de notre famille où nous ressentons l'envie et le besoin de rencontrer d'autres personnes. Nous ne voulons pas agir tous seuls dans notre coin, nous sommes au contraire fort enthousiastes à l'idée de partager ce souhait de faire notre part avec des voisins qui ont les mêmes motivations.

C'est pourquoi nous nous sommes jetés à l'eau : nous avons invité nos voisins à une auberge espagnole sur le thème de la transition ce vendredi 3 mars. 

Pour toucher le plus grand nombre de personnes, nous avons :
- distribué 200 flyers autour de chez nous
- diffusé l'information sur le blog et les réseaux sociaux
- cherché des contacts potentiels sur les pages facebook en rapport avec le quartier
- mis une affiche à notre fenêtre

Nous avions un peu le trac ! Et si personne ne venait ?
Notre objectif ? Réussir à toucher au moins deux personnes. Si deux personnes venaient, c'était gagné !
Avec 7 personnes présentes (sans compter notre propre famille, et malgré 2 désistements), nous pouvons dire que le pari est réussi. 

Pendant deux heures et demi, Manu et moi avons discuté avec Audrey, Thomas, François, Pascale, Jacques, Vincent, et Lucie. Nous avons fait connaissance, c'était passionnant d'écouter finalement ce qui les avait menés chez nous ce soir-là.
Nous nous sommes découvert des centres d'intérêt communs et complémentaires, des envies qui vont dans le même sens. Les voici résumés, ce sera plus parlant qu'un long discours :


Prometteur, n'est-ce pas ?

Le but de la soirée n'était pas de fixer tout de suite un cadre à nos actions. Il était surtout de "prendre la température" (ça fait beaucoup rire mes enfants), d'écouter nos voisins, de créer du lien.
Malgré tout, nous avons parlé de notre projet de jardin ouvert, de notre intérêt pour les échanges de savoir-faire, et ces sujets semblent parler au plus grand monde. Alors sans doute allons nous creuser dans ce sens pour commencer.
Nous avons aussi découvert que François participait à un formidable projet de boulangerie bio (avec une volonté d'utiliser d'anciennes variétés de blé) qui devrait ouvrir tout bientôt près de la gare de Béthune. Super, n'est-ce pas ?

Au-delà même de la transition, de l'écologie, cette soirée nous aura permis d'entrer en contact avec tous ces gens sympathiques, de passer outre la difficulté d'aller vers les autres quand on est happé par une routine qui nous inhibe. Nous sommes encore plus convaincus aujourd'hui qu'il faut arrêter d'avoir peur des autres, qu'il y a beaucoup à faire ensemble, et que le collectif donne une force inouïe !
Cette première réunion n'est qu'un début, nous en sommes certains !

Si vous avez envie de vous lancer dans votre quartier, n'hésitez pas à aller lire les conseils de la rubrique "Je veux agir" du site http://www.reseautransition.be/ , c'est une mine d'or !
Mettez vos peurs de côté : les gens qui viennent sont les bonnes personnes.

Et un dernier conseil : ne faites pas comme moi, pensez à prendre des photos... ;)

6 commentaires:

  1. Très belle initiative. Nous venons d'emménager dans une maison et nous aimerions créer du lien avec notre voisinage. Votre soirée est très inspirante. Merci pour votre témoignage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Si vous vous lancez, racontez nous ;)

      Supprimer
  2. C'est vraiment une très belle idée ! Bravo à vous d'avoir osé franchir le pas ! J'espère que cela va vous faire avancer tous ensemble !

    RépondreSupprimer
  3. Chapeau car entre l'idée et se lançer véritablement il y a un pas à franchir!! j'espère que vous pourrez renouveler l’événement avec d'autres personnes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Dans une société où on apprend à avoir peur des autres, ouvrir sa porte demande en effet un petit effort au démarrage. Après coup on se dit que toutes ces peurs sont injustifiées, et qu'il faut se lancer !

      Supprimer