dimanche 20 novembre 2016

Au retour des promenades

Il est bien rare que nous rentrions de promenade les mains (enfin surtout les poches) vides ! Cailloux, brindilles, pommes de pins, feuilles d'automne... Les enfants adorent amasser des petits butins, qui s'accumulent, entre autres, dans un bocal à trésors.
Maintenant qu'ils grandissent, nous nous attardons volontiers sur les différentes espèces d'arbres et de végétaux que nous voyons. 
Nous avons par exemple commencé un herbier, qui est aussi l'occasion pour nous adultes de rafraîchir nos connaissances en la matière (même si j'ai une excellente mémoire, ma classe nature de CE2, lors de laquelle j'ai dormi dans la chambre "frêne" à Morbecque,  date un peu maintenant !). 


Notre herbier n'est pas tout à fait "réglementaire", mais je pense que les botanistes ne nous en tiendront pas rigueur. 
Si toutefois vous souhaitez en réaliser un dans les règles de l'art, on trouve par là de très précieuses informations.

Nous nous contentons d'y noter les noms "d'usage" des plantes, en capitales et en écriture liée, ce qui s'avère être un excellent support pour le grand castor junior qui nous sollicite beaucoup pour entrer dans la lecture. Nous notons aussi le lieu et la date, ce qui nous permet tout bonnement de garder une trace des balades.
En quelques mois, les enfants ont
appris à reconnaître plusieurs végétaux. Je peux vous dire qu'on ne manque plus aucune liane de lierre ! (Après "Où est Charlie?", on va inventer "Où est le lierre?").


C'est avec beaucoup de plaisir qu'ils ramassent également des branches, des glands, des marrons... Nous avons fait sécher au dessus du radiateur ces butins de promenades et les gardons dans une boîte que nous sortons régulièrement, et qui compte désormais parmi les jeux des castors juniors, au même titre que les playmobils et autres jeux de société. 
Jouer avec ces "objets" naturels  développe beaucoup leur imagination et leur offre des tonnes de possibilités : plutôt jouer à la cuisine et faire mijoter sur la cuisinière miniature des poêlées de marrons aux glands, dénombrer les bâtons, ou bien privilégier la construction et réaliser une cabane pour les trois petits cochons, ou encore assembler à plat les éléments pour représenter quelque chose, essayer de faire du feu (oui, ils sont optimistes ^_^)... 
C'est aussi l'occasion d'observer toutes les textures que la nature propose dans un même environnement : des écorces rugueuses, des feuilles piquantes, des marrons lisses...

La méthode Montessori exploite beaucoup les expériences sensorielles pour les apprentissages. Ici, nous ne nous revendiquons d'aucune méthode, nous utilisons simplement, tant que faire se peut, le bon sens et la curiosité pour échanger avec nos petits castors. Nous les rendons simplement actifs dans l'appréhension du monde qui les entoure, nous attirons leur attention sur des détails, les invitons à toucher, à sentir... Ils adorent, et nous trouvons cela tellement plus "nourrissant" que les écrans ou les jouets à piles qui font un boucan du diable.

Nous essayons de ne pas les empêcher de ramasser des branchages un peu sales, de mettre les mains dans la terre pour récupérer des glands... On peut leur laver les mains, et un pantalon sale au niveau des genoux est-il franchement une catastrophe ? Ce n'est pas toujours évident de sortir des réflexes du type "ne touche pas à ça, c'est sale!". Il faut faire un petit travail sur soi pour se "décomplexer du drame" (filez lire ce bel article)! Chaque jour nous apprenons et progressons, en tant que parents, sans doute autant que nos enfants...

Les apprentissages et le développement de l'imagination chez les enfants passent beaucoup par le toucher et la manipulation. On est souvent surpris de ce qu'ils peuvent inventer avec quatre bouts de bois !

3 commentaires:

  1. Il est super joli cet herbier !
    Ici aussi mon petit commence à ramener des trésors. L'an dernier, la maitresse de Lop's leur avait donné une boite à oeufs ou sur laquelle elle avait collé des images de glands, marrons... et nous devions partir en foret les ramasser. Il a ramené sa boite pleine de trésors à l'école très fier ! Je trouvais ça chouette, ça force les parents à aller se promener avec leurs enfants car il y en a pour qui ce n'est pas du tout un réflexe !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bonne idée ! Cela me rappelle ma joie, enfant, d'avoir réalisé un herbier avec ma marraine... Il faudra que j'y pense avec la poulette...
    A la maison, notre activité favorite avec elle c'est la cuisine : on trouve cela super pédagogique... Belle fin de journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne idée cet herbier ainsi que la boite à trésors !
    Je vais m'empresser d'y proposer à mon petit bout :-)
    Ici quand on se promène il veut toujours avec des trucs dans les mains. Feuilles, cailloux, tout y passe! Alors la boite à trésor le ravira certainement. Merci pour cette idée !

    RépondreSupprimer